Née en 1993 dans le canton du Valais, je vis actuellement dans la région du Lavaux (VD) et travaille dans le domaine des analyses biomédicales. Lorsque je ne porte pas la blouse blanche, j’endosse la casquette de photographe. Mon appareil photo me suit partout : en randonnée, en voyage, ainsi que dans mes excursions sauvages à la recherche de la faune locale.

Amoureuse inconditionnelle de la nature, c’est en randonnée que j’ai fait mes premières rencontres animalières. Croiser le regard d’un animal a quelque chose de magique. C’est un moment privilégié, enrichissant et riche en émotions. 

La photographie animalière, c’est beaucoup d’observations, de patience, de persévérance et parfois, être récompensée par d’incroyables clichés remplis de douceur. Mais c’est avant tout une passion, un moyen de se reconnecter à la nature et de ralentir, dans un monde où tout va trop vite.

A travers mes photographies, j’espère partager un peu de ma passion, quelques émotions, et faire découvrir les merveilles qui nous entourent. Mon travail, basé sur l’éthique et le respect de l’environnement, a également pour but de sensibiliser la population à la nécessité de préserver la nature et son équilibre malheureusement menacé.

Bonne visite !

 

Camille Darbellay

Ce que la photographie animalière m’inspire…

La photographie animalière, c’est se ressourcer dans la nature, c’est de l’émerveillement à l’état pur. La photographie animalière, c’est capturer un instant, c’est vivre des moments hors du temps. La photographie animalière, c’est un apprentissage du sauvage, c’est transmettre un message…

Mon matériel

  • Canon EOS 5DMark IV (Full frame)
  • Canon EOS 80D (APS-C)
  • Tamron 150-600mm f/5-6.3 VC USD G2
  • Sigma 100-400mm f/5-6.3 DG OS HSM Contemporary
  • Sigma Art 24-70mm f/2.8 DG DN
  • Matériel de camouflage: Ghillie, combinaisons 3D tactique, filet de camouflage, cagoule, gants etc.

« Etre photographe, c’est avoir l’œil dans le viseur et le cœur au bout du doigt. »

Camille Darbellay

error: Content is protected !!